Frais de port offerts pendant tout le mois de décembre ! Joyeux noël à tou.te.s

0

Votre panier est vide

février 18, 2019

Les Pays-Bas détiennent le record devélosavec 22 millions de deux-roues pour 17 millions d’habitants. Cependant, les villes sont soumises à un trafic important. Pour y remédier, leGouvernementa pris des mesures delutte contre les embouteillagesoriginales et astucieuses.


Le plan du Gouvernement : rémunérer les salariés néerlandais qui pédalent

Malgré le nombre devélosdétenus par les habitants des Pays-Bas, seulement 25 % des trajets domicile-travail sont parcourus à bicyclette quand 37 % des déplacements sont réservés aux loisirs.

Pour inciter les Néerlandais à délaisser leur voiture, leGouvernementveut que lessalariésqui utilisent leur vélo soient indemnisés par l’employeur à hauteur de 19 centimes le kilomètre parcouru vers et depuis le lieu de travail. Cette mesure permettrait d’intensifier lalutte contre les embouteillagesqui paralysent les agglomérations.


Objectif d’ici à 3 ans : le Gouvernement souhaite voir 200 000 cyclistes de plus et 3 milliards de kilomètres par an parcourus à vélo

Malgré le nombre de déplacements à vélo aux Pays-Bas, les embouteillages s’expliquent par la densité de la population.

Pour attirer 200 000 cyclistes de plus dans les trois ans à venir, leGouvernementannonce un investissement de 345M€ pour améliorer les infrastructures liées auxvélos, 25 000 places de parking supplémentaires et la mise à niveau de plus de 60 installations de stockage devélos.

De son côté, la Secrétaire d’État aux Infrastructures, Stienje Van Veldhoven ajoute qu’elle veut porter le nombre de kilomètres parcourus chaque année à vélo à 3Md et souligne que lessalariésqui achètent un nouveau vélo pour se rendre à leur travail devraient être remboursés.


Une distance domicile-travail inférieure à 15 km pour plus de la moitié des salariés et des trajets quotidiens en voiture de moins de 7,5 km

Si plus de la moitié dessalariésvivent à moins de 15 km de leur lieu de travail, plus de la moitié des trajets quotidiens effectués en voiture font moins de 7,5 km. “Une distance qui peut être aisément parcourue à vélo”, toujours selon la Secrétaire d’État aux Infrastructures.

Pour rendre l’usage desvélosencore plus attractif, Madame Van Veldhoven souhaite une concertation avec les PME et les grandes entreprises du pays pour “optimiser les réglementations fiscales existantes.”

D’après elle, le vélo amène une qualité de vie indéniable grâce à ses effets sur la santé, lalutte contre les embouteillageset permet de laisser “de la place aux personnes qui n’ont pas d’autre choix que de prendre la voiture.”


En misant sur le dédommagement fiscal, lié au développement des infrastructures existantes, leGouvernementdes Pays-Bas a peut-être trouvé la solution écologique aux encombrements urbains. Une initiative intéressante qui devrait donner des idées à tous ceux qui cherchent des solutions pour lutter contre la pollution et les embouteillages.


Le bon plan

Guide des tailles
A Noël 🎄 : Liberté, mobilité, fraternité

Liquid error: Could not find asset snippets/spurit_uev-theme-snippet.liquid