mai 31, 2019

Nous sommes en présence de Florian Gravier. Florian tu es l’un des co-fondateurs de Flaneurz. Pour commencer, est-ce que tu pourrais tout simplement te présenter, nous dire qui tu es et quel est ton lien avec le roller ? 

Je m’appelle Florian Gravier, j’ai 38 ans et je suis donc l’un des co-fondateurs de Flaneurz avec Arnaud Darut-Giard et Walid Nouh. Je suis passionné de patins à roulettes depuis que je suis tout petit. J’ai fait du patin en randonnée, du patin agressif, du saut, du slalom et de la rampe. Aujourd’hui, je pratique principalement de la roller danse et du déplacement urbain.


On peut donc dire que tu as exercé quasiment tout ce qu’il était possible d’exercer en roller. Du coup qu’est-ce que Flaneurz ? En quoi consiste le projet et à quel besoin répond-il ?

L’idée de pouvoir retirer les roues d’une paire de quad n’est pas la mienne, mais plutôt le rêve de tout patineur. Comme eux, j’ai eu cette idée, et j’ai décidé de trouver les personnes capables de m’accompagner dans le développement de ce système. Je suis donc à l’initiative du projet Flaneurz Avec l’aide d’Arnaud, nous avons développé  ce système d’attache qui permet de clipser tout type de chaussure sur ce qu’on appelle un châssis de roller-quad. L’idée derrière ce produit c’est de pouvoir rouler ou marcher avec la même paire de chaussure tout en restant stylé et avec des sensations de fun, d’adrénaline et le plaisir de glisse.


Par rapport à ça, j’imagine qu’il y a une forte demande et une forte appétence pour ce projet-là ?

Oui bien sûr, on a de nombreux clients séduit par le concept. Nous vendons notre innovation dans une quarantaine de pays.tC’est un réel plaisir de lire les témoignages de nos clients et de voir leur moment de roller sur les réseaux sociaux. Certains d’entre eux nous indiquent qu’on a en quelque sorte réaliser leurs rêves d’enfant. Notre volonté de rouler ou marcher se retrouve chez tous nos clients.


En ce qui concerne Flaneurz, quelles sont les ambitions du projet ? Les perspectives de développement sur le plan national ou international ? Qu’est-ce que vous visez ?

L’objectif est de participer à la transformation de la mobilité en ville. Il y a de plus en plus de monde en ville mais aussi de moins en moins d’espace, et c’est une analyse qui s’applique à tous les pays, pas seulement à la France. Il faut trouver les moyens de locomotions qui sont propres, simple d’utilisation, pratique etc.. C’est dans la recherche de nouveau moyen de déplacement urbain que participe activement Flaneurz.

Nous cherchons aussi à internationaliser notre visibilité car malgré nos ventes dans de nombreux pays, la grande majorité se fait quand même en France. Nous souhaitons continuer de  répandre cette transformation de la mobilité en ville partout dans le monde et le rendre accessible au plus grand nombre. Cela passera donc pas le développement de nos produits actuels.

Nous sommes également devenus des experts dans la transformation de chaussure. Par lien empirique et historique on le fait principalement sur des rollers, mais on pourrait fixer tout type de chaussure bientôt sur d’autres supports sportifs, sans dire lesquels.

Nous avons réalisé notre rêve, il y en a d’autres et nous avons également pour objectif de les réaliser. Nombreuses sont les personnes nous ayant fait part de leurs envies et leurs rêves de mobilitéSi Flaneurz peut devenir une fabrique à rêve alors nous continuerons dans ce sens-là.


Comment est-ce que les patins Flaneurz se démarquent par rapport aux autres moyens de mobilité du quotidien comme les trottinettes électriques ou les vélos ? Quels vont être les avantages et les différences ?

Pour commencer, ce qu’il est bon de rappeler, c’est que Flaneurz n’a pas vocation de remplacer tous les moyens de transports que vous avez cité. Plus les moyens de locomotion sont nombreux et différents et mieux ce sera. Il en faut pour tous les goûts, toutes les pratiques et tous les âges.

La première vraie différence que je souhaite souligner c’est entre la motricité active et la motricité électrique. En ce qui me concerne, je ne suis pas partisan du fait que l’électricité soit considérée comme écologique, c’est un point de vue mais pas une vérité. Rouler avec quelqu’un qui a un moyen de mobilité urbain, que ça soit une trottinette, un vélo ou autre, et qui fonctionne avec des batteries qui sont faites en Chine, dont on ne sait rien  de son possible recyclage et qui fonctionne à l’énergie nucléaire, ce n’est pas ce que je qualifierai d’écologique. Chez Flaneurz nous promouvons une mobilité où le moteur est l’énergie du corps

La seconde chose, c’est que nous avons tout fait pour créer un produit de mobilité urbain le plus compact possible. Aujourd’hui, ce que nous proposons c’est plus petit qu’un skate, qu’un vélo ou qu’une trottinette, donc nous pouvons facilement le mettre dans notre sac à dos, ce qui répond également à la problématique du vol.

Pour finir, chez Flaneurz on intègre une dimension « mode » à nos produits. On transforme les chaussures que les gens aiment mais aussi des modèles qui nous plaisent ou encore aux dernières collections des différentes marques. Pour finir il y a l’efficience, c’est-à-dire que c’est très facile de se faufiler dans le trafic, beaucoup plus qu’avec un vélo, une trottinette ou un skateboard.


Parfait. Et donc pour faire le lien avec Galanck, il serait facile d’avoir un sac à dos sur le dos et de faire du roller ?

Cest vrai que nous n’avons pas encore développé d’outil de visibilité en termes de sécurité pour les rollers, c’est quelque chose qui est cependant dans nos projet. Nous sommes cependant séduits parle sac à dos proposé par Galanck, quiest une très bonne alternative et apporte une vraie sécurité. Je crois savoir qu’il rend les cyclistes visibles et en plus de ça il peut aussi être une aide pour s’orienter. Il y a d’autres alternatives pour le guidage en roller, mais le Galuchon semble allier les deux donc ça serait l’outil d’accompagnement idéal. De plus, c’est vrai qu’il arrive, et probablement à d’autres adeptes du roller, de circuler la nuit, et aujourd’hui Flaneurz ne propose pour palier à ce « problème » que des roues lumineuses.


Et bien écoute Florian, je te remercie beaucoup pour le temps accordé et tes réponses à nos questions. On te souhaite une bonne continuation et un bel avenir pour Flaneurz et le roller !

Merci à vous pour l’intérêt porté.  À bientôt


Le bon plan

Guide des tailles
Liberté, partout, tout le temps

Liquid error: Could not find asset snippets/spurit_uev-theme-snippet.liquid