Les différents transports électriques individuels

Les différents transports électriques individuels

Découvrez les différents transports électriques individuels.

 De nos jours, les transports électriques font partie intégrante de nos vies. Ils existent sous toutes les formes et plaisent aux utilisateurs grâce à leurs atouts économiques et surtout écologiques. Ils se substituent facilement aux transports en commun classiques. Conscients de cette demande grandissante les marques proposent de  nouvelles formes de mobilité qui conviennent à toutes types de mobilités urbaines, vous trouverez sûrement votre bonheur dans cet article.

 

Quel moyen de transport individuel choisir et pourquoi ? 

Les micro-mobilités individuelles et électriques : La trottinette électrique.

Commençons par un incontournable en véhicules électriques : La trottinette électrique. Choisir une trottinette électrique c’est tout d’abord investir dans un achat que vous pourrez rentabiliser rapidement, plus besoin de penser à faire le plein d’essence pour avancer. C’est un engin électrique qui s’est facilement installé dans le quotidien de la population pour effectuer tous types de trajets comme se balader dans la ville, aller faire des courses ou encore aller au travail. Sa vitesse maximale peut aller jusqu'à 35 km/h. C’est un mode de déplacement qui vous permet de faire participer au bien de la planète, de circuler rapidement et en sécurité dans la ville et éviter les embouteillages interminables. Facile d’usage et légère en main, c’est l’un des moyens de locomotion électrique le plus léger ( entre 8 et 19 kg). Pensez quand même à recharger votre trottinette avant de sortir même si la batterie peut aller jusqu'à 30 km/h d’autonomie. 

 

Un moyen de locomotion individuel électrique toujours au goût du jour : Le vélo à assistance électrique. 

La bicyclette électrique est aussi bonne pour la santé et vous permet de faire travailler les jambes en pédalant. Il connaît un succès grâce à son assistance électrique qui aide et facilite les cyclistes à pédaler lorsqu’ils sont en montée par exemple. Grâce à ce système électrique votre pédalage est également plus efficace et simplifié sur les pistes cyclables. Avec le VAE vos parcours sont constants et ne vous demande pas de fournir autant d’efforts que sur un deux roues classique. De ce fait, il est tout à fait possible de l’utiliser comme mode de transport alternatif pour les routes domicile-travail par exemple. Petit bonus si vous prévoyez d’acheter un vélo avec assistance électrique, il peut être remboursé en partie à l’achat, il vous suffit de vérifier auprès de la collectivité locale de votre ville ou votre mairie pour avoir plus d’informations. De plus, dans la plupart des grandes villes vous pouvez trouver des vélos en libre-service pour favoriser les déplacements en transport doux c’est à -dire peu polluants. 

 

Des moyens de transports individuels électriques plus atypiques et alternatifs à la voiture : La mono-roue ou le gyroroue. 

C’est tout d’abord un monocycle électrique et écologique qui permet à l'utilisateur de se déplacer librement. Avec ce nouvel engin impressionnant vous pouvez vous déplacer sur tous types de distances avec une autonomie de batterie qui peut aller jusqu'à 60 km/h, tout dépend du modèle de votre gyroroue et du milieu urbain. Le maniement de la mono-roue s’effectue avec le corps           ( inclinaison vers l’avant pour avancer et arrière pour reculer ) et grâce à des capteurs gyroscopiques. Il est certes plus difficile à manier au départ mais il est plus pratique et plus compact car c’est très facile de le transporter à la main. 

 

D’autres nouveaux moyens de transports individuels : Le gyropode.

 Un nouveau moyen de locomotion : le gyropode. Il est similaire au gyroroue, c’est un aussi un moyen de transport portatif. Il est composé de deux roues parallèles et un guidon, c’est une micro mobilité plus stable que la mono-roue. Il s’utilise sur tous types de surfaces , lorsqu’on maîtrise les mouvements nécessaires pour se déplacer ( inclinaison vers l’avant pour avancer et arrière pour reculer) il est impossible de s’en lasser pour circuler dans l’espace urbain. Profitez-en pour effectuer vos différents parcours grâce à son autonomie de batterie qui va jusqu'à 40 km/h et une vitesse maximale de 20 km/h. 

 

Un moyen de transport électrique individuel plus spécialisé : Le skate électrique. 

 Le skate classique se réinvente, toujours avec les roulettes mais avec un moteur électrique en plus et une batterie. Plus facile a utilisé, le skate électrique plaît à de nombreuses personnes car il permet de faire moins d’efforts qu’un skate classique de plus sa praticité est adaptée pour des déplacements au quotidien.  Il est notamment plus léger qu’une trottinette ou une mono-roue et possède une vitesse de 35 km/h maximum. Le mode électrique peut s’activer notamment lors de grands moment d’effort mais si vous souhaitez rouler avec votre skateboard électrique en mode «  classique » libre à vous de le faire. 

 

En résumé  

Avec l’augmentation de la pollution de l’air ( gaz à effet de serre), de nouvelles formes de transports urbains électriques sont apparus à cause de la forte demande. De nombreuses marques ont mis à disposition sur le marché toutes sortes de services de mobilité adaptés pour se rendre sur votre lieu de travail, faire les courses...Ces moyens de locomotions tels que trottinettes électriques, vélos électriques ou encore gyroroue sont tout aussi différents niveau poids, autonomie et apparence mais il est important de privilégier les moyens de transport alternatifs pour limiter les déplacements polluants et améliorer l’empreinte écologique. Pour conclure, les marques mettent en place des mobilités actives pour fluidifier les déplacements et diminuer les empreintes environnementales. La mobilité urbaine est un enjeu commun et il est primordial de faire le nécessaire pour qu’elle soit le moins possible polluante.




Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés