L'Histoire de la chaine de vélo

L'Histoire de la chaine de vélo

Le vélo est un moyen de transport qui existe depuis de nombreux siècles maintenant. Son invention a pour but de faire circuler les personnes plus rapidement. Nous savons tous que la chaîne est un élément indispensable au bon fonctionnement de notre deux roues. Découvrons son histoire et son évolution au fil du temps. 

 

L’histoire de la chaîne de vélo au fil des années : création 

 

La chaîne de vélo à été inventée pour pouvoir transmettre la puissance entre le pédalier et la roue motrice qui est la roue arrière du vélocipède. On doit l’invention du deux roues “amélioré” à l’inventeur Français Charles Desnos. En 1869 il crée un vélo et dépose un brevet qui présente différentes options telles que la liaison entre la roue arrière motrice et la transmission par courroie ou chaine. 

 

Cependant la chaîne à rouleaux telle qu’on la connaît aujourd’hui a été inventée par l’ingénieur suisse Hans Renold en 1880. Mais certaines preuves contredisent cette affirmation car des croquis de Léonard de Vinci du 16e siècle montrent une chaîne avec un fonctionnement à rouleaux. 

 

 

En 1829 un brevet avait été déposé par l’inventeur André Galle pour son invention de la chaîne à maillons avec engrenage. 

L’histoire de la chaîne de vélo au fil des années : construction et fonctionnement 

La chaîne de vélo est en réalité deux types de maillons qui s’alternent dans la chaîne à rouleaux. L’un des maillons est maintenu par deux plaques intérieures avec deux manchons et deux rouleaux qui tournent. Et l’autre maillon est aussi maintenu avec deux plaques extérieures par des axes (bien vérifier la distance, pour une chaîne, on parle de « pas ». C’est de la distance entre les deux axes qui relient les maillons et qui passent par les manchons des maillons inférieurs. 

 

 La conception de la chaîne à rouleau diminue les frottements. Ce qui donne au processus une fluidité, une plus grande efficacité et moins d’usure. L'ajout de rouleaux entourant les manchons de la chaîne et permettant un contact de roulement sur les dents des pignons a entraîné une excellente résistance à l'usure des roues dentées ainsi que de la chaîne. Il y a même une très faible friction, aussi longtemps que la chaîne est suffisamment lubrifiée. Une lubrification continue et propre des chaînes à rouleaux est de première importance pour un fonctionnement efficace.

 

Il est conseillé d’appliquer sur la partie intérieure de la chaîne, celle qui est en contact direct avec les dents de plateaux et les galets de dérailleurs

 

En résumé 

 

Les cyclistes savent que l’un des éléments majeurs du cycle est la chaîne. Celle-ci a toujours été la même depuis des années et son fonctionnement est toujours bien appliqué de nos jours. Sans la chaine de vélo, notre vélocipède ne serait qu’une draisienne c’est à dire un vélo sans pédales et sans chaine. 




Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés