Le sac à dos et les femmes – sociologie et réalité

Le sac à dos et la femme

En 2011 Jean-Claude Kaufmann, est sociologue et directeur de recherche au CNRS. Celui-ci a réalisé une étude sur les femmes et la place du sac à main pour elle et pour la société.

 

 

Le sac comme une extension de la femme

 

Plusieurs femmes interrogées ont avoué cacher, dans des petites poches de sac à main, des petits objets sans grande utilité mais porteurs de sens pour elles. Ainsi, beaucoup de ces petits objets (jolies pierres, bouchons de liège, etc...) avaient le rôle de grigris. Ils révélaient des informations sur les angoisses et la personnalité des propriétaires.

Inconsciemment, le sac raconte une histoire et est aimé de sa propriétaire. Jean-Claude Kaufmann considère le sac d’une femme comme un « instrument permanent de la construction de soi ». Ainsi, se faire voler son sac peut être une expérience vraiment déplaisante voir traumatisante. En effet, la victime se fait arracher une extension d’elle-même, qui contient ses secrets, sa personnalité, mais également des informations importantes.

 

 

L’évolution du sac et de la femme dans la société

 

Dans les années 1950, la femme ne portait son sac à main que pour les grandes occasions, dont la messe du dimanche. Progressivement, le sac s’est démocratisé, pour devenir un accessoire de mode et une expression de la féminité. Jean-Clause Kaufmann remarque que « plus la femme s’est émancipée, plus, paradoxalement, son sac à grossi ».

C’est pour ça qu’aujourd’hui, de nombreuses femmes et jeunes femmes optent pour le sac à dos. Et ce, afin de porter plus d’affaires, mais également de se déplacer plus longtemps et plus loin.

 

 

Quand les marques prennent le pli du sac à dos pour la femme

 

Cet intérêt des femmes pour le sac à dos a provoqué une réaction importante chez certaines marques, qui n’hésitent pas à suivre l’évolution des femmes. La marque Herschel en est un exemple. En effet, elle dispose d’une gamme de sacs à dos pour femme. Certains sont destinés aux études, d’autres plus discrets et plus petits peuvent être portés dans la vie de tous les jours, d’autres enfin sont spécifiquement faits pour le voyage.

Cependant, là où Herschel se démarque des autres, c’est dans son traitement des sacs à dos féminins. Si certains sont ostensiblement pour les femmes (avec des petits cœurs, par exemple), d’autres sont neutres et pourraient très bien convenir à des hommes.

 

Les marques Sandqvist, fjallaraven et Rains semblent également suivre ce mouvement. Vous remarquerez cependant que la plupart de ces marques proviennent des pays nordiques. Effectivement, ces pays mettent un point d’honneur à suivre l’évolution de la femme dans la société et à la mettre sur un pied d’égalité avec l’homme. Peut-on dire ainsi que la mode est le reflet des modes de pensée sociétales ? En tout cas, il est vrai qu’en France, il existe beaucoup plus de vêtements roses qu’en Suède.

QUI SOMMES-NOUS ?

Galanck est une marque de sacs à dos pour vélocipèdes urbains. Découvrez nos sacs à dos !